Crédit Immobilier

"Le crédit immobilier est un financement par emprunt destiné à couvrir toute ou partie d'un achat immobilier, d'une opération de construction, ou des travaux sur un bien immobilier existant."

Credimmo, après avoir recueilli votre approbation par la signature d’un mandat de recherche de capitaux, négocie auprès de ses banques partenaires, les meilleures conditions pour votre projet.

Notre statut de courtier en crédit, nous permet d'avoir accès à des taux préférentiels.

Notre proposition prendra en compte d'autres facteurs importants tels que : l'assurance, la caution, les frais de dossier, les indemnités de remboursement anticipé et le coût de la banque au quotidien.

Nos experts sauront vous mettre en relation avec la banque qui saura répondre à toutes vos attentes, ponctuellement, pour le prêt, et durablement, pour la relation future.

Notre accompagnement

Nos experts répondent à vos besoins et vous accompagnent tout au long des démarches financières.



Voir les différentes étapes »

Les différents prêts

- Le prêt amortissable.
- Le prêt relais
- Le prêt in fine
- Le prêt à Taux zéro
ect...

En savoir plus »

Les différents taux

- Le taux capé
- Le taux fixe
- Le taux mixte
Le taux variable


En savoir plus »

Les Différents Types de Prêts

Le prêt amortissable est contracté le plus souvent par les ménages souhaitant effectuer une opération immobilière.

Selon le projet et les besoins, plusieurs variantes peuvent être mise en place :
- les paliers : les mensualités évoluent en fonction des variations de revenus selon un prévisionnel défini.
- le lissage : plusieurs prêts différents peuvent se succéder sans que la mensualité globale ne soit impactée (avec un prêt patronal ou un PTZ par exemple)
- la franchise : possibilité d’avoir une mensualité réduite sur un laps de temps donné, souvent lors d’une construction, la franchise peut être totale ou partielle.

Ce prêt est le plus fréquemment utilisé lors de la construction d'un bien immobilier

Le prêt relais est la réponse quand vous souhaitez acheter un bien avant d’avoir vendu le vôtre.
Il est parfois nécessaire d’acheter son futur logement avant que l’actuel soit vendu, le prêt relais est donc l’une des solutions. Celui-ci constitue une avance par la banque sur le fruit de votre future vente, en effet la banque avance entre 50% et 80% de la valeur du bien à vendre pour une durée maximale de 24 mois. Une fois le bien vendu, le prêt relais doit être remboursé et il vous en coutera les intérêts calculés sur le montant et la durée de détention.

Prêt relais « sec » :

Si le bien acheté est inférieur à 80% du prix de celui qui est à vendre alors il n’y a pas d’utilité d’associer un prêt complémentaire à celui-ci.

Prêt relais associé à un prêt amortissable :

Si le nouvel achat est supérieur au bien mis en vente, un prêt amortissable lui sera associé. La mensualité est souvent plus élevée le temps du remboursement du prêt relais.

Pour qu’un prêt relais soit possible, il faut que le prêt sur le bien à vendre soit au moins amorti à 80%.

Le prêt à taux zéro est un prêt aidé par l’Etat sous certaines conditions, comme son nom l’indique celui-ci est souscrit à 0%, donc pas d’intérêt dû à la banque. Le montant est limité et est calculé selon le nombre de personnes dans le foyer et la zone géographique de là où se situe le bien ou le terrain acheté. La durée est également imposée, certains emprunteurs pourront bénéficier d’un différé et ne rembourseront que le prêt principal pendant une période déterminée.

Les conditions :

- Ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des 2 dernières années.
- Conditions de ressources selon la zone géographique
- Le prêt ne peut financer qu’une partie de l’achat (pas plus de 50%)
- Le logement doit être neuf ou ancien avec des travaux.

Le prêt In Fine est un prêt immobilier dont on ne rembourse que les intérêts et l’assurance, le capital quant à lui n’est remboursé qu’à la dernière échéance dans sa totalité.

Ce prêt est souvent à privilégier pour l’investissement locatif, l’avantage est surtout fiscal car les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus locatifs.
Il est souvent adossé à un placement type assurance vie pour constituer le capital à rembourser.

Il a pour avantage de peu peser sur l’endettement et c’est une très bonne solution pour protéger la famille en cas de décès de l’emprunteur.
Les taux d’emprunt du prêt In Fine sont souvent plus élevés que le prêt classique mais pourtant l’économie sur le coût de crédit peut aller jusqu’à 20%.

Le prêt PAS peut être souscrit sous certaines conditions.

Il a pour but de favoriser l’accession à la propriété pour les ménages aux revenus modestes. Les établissements financiers ont passé une convention avec l’Etat pour financer l’achat d’un logement ou une construction. Il peut financer la totalité de l’opération.
Le prêt PAS est un prêt classique mais il ouvre les droits aux APL. Dans ce cas les APL viennent rembourser une partie de vos mensualités.

Les conditions d’octroi :

- Permet de financer seulement une résidence principale.
- Ne permet pas de financer les frais annexes (frais de notaire, frais de garantie…) seulement le prix du bien immobilier ou du terrain + construction
- Ne pas dépasser un plafond de ressource (variable selon la composition du foyer et du lieu de résidence)

Les Différentes Etapes de notre Accompagnement

1 ère étape

Nous échangeons sur vous et votre projet et établissons ensemble, le premier plan de financement.

2 ème étape

Nous vous exposons la meilleure solution négociée auprès de nos nombreux partenaires.

3 ème étape

Nous allons ensemble dans la banque ayant la meilleure offre pour contracter la demande de prêt.

4 ème étape

Nous nous rencontrons une fois les offres de prêt reçues pour les étudier ensemble et les compléter

5 ème étape

Nous nous assurons du déblocage des fonds et nous vous accompagnons auprès du notaire pour signature définitive.

Les Différents Types de Taux

Le prêt amortissable est contracté le plus souvent par les ménages qui souhaitent effectuer une opération immobilière. Ce type de prêt comporte deux parties. La première, s’intitule le Capital dont la part remboursée augmente en avançant dans l’amortissement du prêt et la seconde partie porte sur les intérêts ; ceux-ci diminuant avec le temps. Les mensualités sont fixes du premier mois au dernier.

Selon le projet et les besoins il y a plusieurs variantes qui peuvent être mise en place:
- les paliers: cela permet d’avoir une mensualité réduite ou augmentée sur une durée définie.
- le lissage: cela permet d’intégrer plusieurs prêts sans que la mensualité soit impactée (avec un prêt patronal ou un PTZ par exemple)
- la franchise: cela permet d’avoir une mensualité réduite sur un temps donné, souvent lors d’une construction, la franchise peut être totale ou partielle.

Ce prêt est le plus fréquemment utilisé pour l’acquisition d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire.

Le prêt relais est la réponse quand vous souhaitez acheter un bien avant d’avoir vendu le vôtre.
Il est parfois nécessaire d’acheter son futur logement avant que l’actuel soit vendu, le prêt relais est donc l’une des solutions. Celui-ci constitue une avance par la banque sur le fruit de votre future vente, en effet la banque avance entre 50% et 80% de la valeur du bien à vendre pour une durée maximale de 24 mois. Une fois le bien vendu, le prêt relais doit être remboursé et il vous en coutera les intérêts calculés sur le montant et la durée de détention.

Prêt relais « sec » :

Si le bien acheté est inférieur à 80% du prix de celui qui est à vendre alors il n’y a pas d’utilité d’associer un prêt complémentaire à celui-ci.

Prêt relais associé à un prêt amortissable :

Si le nouvel achat est supérieur au bien mis en vente, alors nous devons associer un prêt amortissable à celui-ci. La mensualité est donc souvent plus élevée le temps du remboursement du prêt relais.

Pour qu’un prêt relais soit possible, il faut que le prêt sur le bien à vendre soit au moins amorti à 80%.

Le prêt à taux zéro est un prêt aidé par l’Etat sous certaines conditions, comme son nom l’indique celui-ci est souscrit à 0%, donc pas d’intérêt dû à la banque. Le montant est limité et est calculé selon le nombre de personnes dans le foyer et la zone géographique de là où se situe le bien ou terrain acheté. La durée est également imposée, certains emprunteurs pourront bénéficier d’un différé et ne remboursent que le prêt principal pendant une période.

Les conditions :

- Ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des 2 dernières années.
- Conditions de ressources selon la zone géographique
- Le prêt ne peut financer qu’une partie de l’achat (pas plus de 50%)
- Le logement doit être neuf ou ancien avec des travaux.

Le prêt In Fine est un prêt immobilier dont on ne rembourse que les intérêts du capital et l’assurance, le capital quant à lui n’est remboursé qu’à la dernière échéance dans sa totalité.

Ce prêt est souvent à privilégier pour l’investissement locatif, l’avantage est surtout fiscal car les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus locatifs.
Il est souvent adossé à un placement type assurance vie pour constituer le capital à rembourser.

Il a pour avantage de peu peser sur l’endettement et c’est une très bonne solution pour protéger la famille en cas de décès de l’emprunteur.
Les taux d’emprunt du prêt In Fine sont souvent plus élevés que le prêt classique mais pourtant l’économie sur le coût de crédit peut aller jusqu’à 20%.